Présentation et objectifs

La formation en bioinformatique de l’Université de Montpellier fête ses 20 ans en 2021.

Actuellement parcours « Bioinformatique, Connaissance, Données » du master Sciences et Numérique pour la Santé, la formation bioinformatique se transforme en master Bioinformatique à la rentrée 2021.

Forte d’une équipe pédagogique pluridisciplinaire et d’un solide réseau d’entreprises et de laboratoires accueillant régulièrement ses stagiaires, elle propose aux étudiant·es venant de licences orientées informatique, mathématiques, biologie ou bioinformatique d’acquérir des connaissances de niveau master liées à la bioinformatique.

Les scientifiques pluridisciplinaires ainsi formé·es auront des compétences approfondies en :

  •  Analyse de données issues du vivant (statistiques, traitements algorithmiques, fouille de données) que ce soit au niveau des séquences, des données -omiques, des structures moléculaires, des données d’expression, etc.
  •  Conception de méthodes, d’outils, de bases et banques de données, et de systèmes d’information pour traiter ce type de données,
  •  Programmation dans différents environnements informatiques en adéquation avec le contexte biologique, passant par l’analyse des besoins, la conception de solutions et l’adaptation aux contraintes spécifiques,
  •  Diffusion et présentation des résultats des analyses.

Le master Bioinformatique apporte une véritable double compétence et des savoir-faire propres à la bioinformatique, ainsi qu’une connaissance théorique et pratique des domaines de la biologie et de l’informatique.

Responsables de la formation : Sèverine Bérard, Annie Chateau

Conditions d’accès

Être titulaire d’une Licence d’informatique, de mathématiques, de biologie ou de bioinformatique, ou d’un diplôme équivalent. Le master peut aussi
se faire en formation continue et par apprentissage. »

Débouchés de la formation

Les étudiant·es pourront exercer des métiers d’ingénieurs ou chercheurs dans les secteurs public et privé.

Dans le secteur privé, ils·elles pourront travailler dans une équipe R&D, que ce soit dans de grands groupes ou dans des PME innovantes. Alternativement, ils·elles pourront occuper des postes de cadre et à terme de chef de projet dans des Entreprises de Services du Numérique (ESN) pour la production d’outils logiciels dédiés.

Dans le secteur public, les professionnel·les formé·es seront en mesure d’occuper des emplois d’ingénieur hospitalier, d’ingénieur en bioinformatique permettant ainsi l’interface entre l’informatique et les sciences du vivant.

Les diplômé·es du master Bioinformatique peuvent également poursuivre en thèse pour viser les métiers de chercheurs, d’enseignants-chercheurs ou d’ingénieurs de recherche en bioinformatique.

Un Master bien entouré

La formation est adossée à des équipes de recherche en informatique et en biologie (LIRMM,ISEM, IRMB, IGH, …) ce qui favorise les échanges entre les chercheur·es et les étudiant·es.

Chaque année depuis 2013, la formation organise les Montpellier Omics Days (https://www.montpellier-omics-days.fr/), une manifestation scientifique autour des « omiques » (génomique, transcriptomique, …) qui rassemble une centaine de personnes à travers des conférences et des workshops.

Un laboratoire d’innovation pédagogique, le BioInformatics Learning Lab (BILL) vient pérenniser des pratiques pédagogiques innovantes qui font collaborer des étudiant·es de plusieurs formations (lien BILL).

Enfin, la formation dispose d’une association d’étudiant·es et d’un réseau d’ancien·nes étudiant·es très actif.